Vous êtes ici : Accueil > Formations > Pôle supérieur > ♦ BTS EEC > BTS EEC
Publié : 1er novembre 2014

BTS EEC

BTS Etudes et Economie de la Construction

♦ Où peut exercer l’économiste de la construction ?
Soit en tant que salarié :

  • En entreprises de la construction,
  • En bureaux d’économistes de la construction,
  • En bureaux d’ingénierie,
  • En cabinets d’architectes,
  • En administrations et collectivités territoriales, locales,
  • En cabinets d’assurances, en agences…
  • Dans d’autres structures (fabricants de matériaux, fournisseurs...),
  • Soit en tant que travailleur indépendant dans un cadre d’exercice libéral, après plusieurs années d’exercice professionnel salarié.

♦ Qui est l’économiste de la construction ?
L’économiste de la construction est un maillon indispensable dans la chaîne de la construction.
Il est le garant de la maîtrise des coûts et de la qualité.

Quelles sont ses missions ?

Quatre missions essentielles lui sont confiées : la quantification, la valorisation, la description technique des travaux et le contrôle du chantier jusqu’à la réception.

Initiative, compétences et responsabilité

Il possède l’initiative de la recherche, de la comparaison, de l’interprétation des informations nécessaires à la réalisation d’objectifs définis et assure les fonctions correspondantes de commandement, d’animation et de formation.

Compte tenu des fonctions exercées, il est amené à prendre des responsabilités à partir d’instructions permanentes nécessitant des adaptations.

Il peut représenter sa structure dans le cadre de missions définies auprès du maître d’ouvrage public ou privé, maître d’œuvre, administrations, entreprises de la construction, contractants, sous-traitants, organismes de prévention et organisations diverses.

Une de ses principales compétences est l’estimation des coûts des opérations de construction, de la faisabilité jusqu’à la consultation des entreprises.

Professionnalisme

Les acquis professionnels sont consolidés par une période de formation en milieu professionnel d’une durée de 8 semaines.

♦ Conditions d’admission
Etre titulaire du baccalauréat S, ES, STI 2D ou du baccalauréat professionnel « T.B.E.E »

L’admission se fait sur titre, après examen du dossier de candidature. Une lettre de motivation pourrait aider à apprécier la volonté du candidat à suivre cette formation spécifique.

♦ Les enseignements ?
La formation est répartie sur deux années. Elle comporte des cours magistraux, des travaux dirigés, des travaux pratiques, des interventions de professionnels, et des visites de chantiers.

Disciplines professionnelles
Etude des constructions : Technologie TCE, mécanique, thermique, acoustique, dessin et description des ouvrages.

Droit et Economie de la construction : Acte de construire, Droit social, droit de la construction, urbanisme, métré, étude de prix et méthodes d’estimation en maîtrise d’œuvre,…

Le projet d’ouvrage : sous forme de travaux pratiques en groupe, cet enseignement permet de développer des activités de synthèse, le travail en équipe et la production de dossiers technico-économiques.

Disciplines générales
Mathématiques / Sciences physiques / Expression française / Langue vivante / Economie générale - Economie d’entreprise

Horaires indicatifs
1ère année 2ème année
Horaire Hebdomadaire Annuel Hebdomadaire Annuel
Français 3h 84h 3h 81h
LV1 2h 56h 2h 54h
Mathématiques 4h 112h 4h 108h
Sciences physiques 3h 84h 3h 81h
Étude des constructions 7h 196h 6h 162h
Économie de la construction 9h 252h 8h 216h
Projet d’ouvrage
Construction /Économie
Économie - Gestion
6h 140h 8h 189h
Enseignement facultatif
LV2 2h 56 2 54

♦ Une première insertion dans le milieu professionnel
Un stage de 8 semaines est programmé en fin de première année (première semaine du mois de Juin).

♦ Les poursuites d’études
L’économie de la construction est enseignée au niveau bac + 3 (licence professionnelle) et bac+5 (formation d’ingénieur économiste).

info document -  PDF - 1.1 Mo"
Télécharger la plaquette de la formation.